Le Rouge et le noir

Mistinguette a désormais atteint l’âge de savoir exactement ce qu’elle veut et ne veut pas porter comme vêtement et l’âge de dire que non je ne mettrais pas de pantalon (bon ensuite la tendance s’inverse au collège… j’ai donc de belles années devant moi pour coudre des tas de belles robes qui viendront s’ajouter à toutes celles que j’ai déjà cousues pour Mamz’elle… pour autant ce n’est jamais pareil que d’avoir une robe bien à soi et cousue sur mesure).

Bref, Mistinguette veut porter des robes et des jupes uniquement ET elle n’a que des pantalons dans sa garde-robe et dire que sa tata vient de lui en donner. Si vous aviez vu sa tête en les voyant ! Euh la la, vite, vite, je me suis mise en quête de modèle à lui coudre… pour gagner du temps j’ai repris le modèle utilisé cet été en stature 6 ans qui lui va très bien.

Pour cette version hiver cousue en octobre afin d’en profiter, j’ai utilisé du velours noir texturé épais pour le haut que j’avais en stock et qui m’avait été donné en 2018 de même que la cotonnade rouge texturée assez épaisse également. J’ai ajouté du biais rouge et blanc à carreaux pour mettre une petite touche chic et originale, deux beaux boutons et comme sur la première robe que je lui avais cousue en 2020, j’ai ajouté une broderie machine avec le fameux fil de la marque Madeira ET qui ne s’est pas cassé cette fois-ci… comme quoi rien n’est jamais certain dans la vie… Cette robe ne tourne pas au sens premier du terme ce n’est pas une robe « patineuse » mais elle gonfle en tournant.

Et pour l’explication du titre cette fois-ci l’inspiration n’est pas musicale mais littéraire. Si ce roman de Stendhal ne vous dit rien et bien sachez que vous passez à côté d’un chef d’œuvre (enfin Victor Hugo à l’époque ne l’avait pas apprécié) de la littérature française du XIXe siècle qui parle d’amour, de passion, d’orgueil et d’infidélité. Le thème hyper à la mode en France depuis des siècles (déjà sous Louis XIV et même avant), faut voir le nombre de bouquins et de film qui vous dit bah allez y fautez mes amis, c’est tendance ! Perso, je trouve qu’il y a d’autres thématiques qui pourraient être toutes aussi inspirantes ça devient rengaine à la fin. Bon, je me suis encore égarée…

2 Comments

  1. Autant j’adore ta robette ❤ autant j’ai détesté la lecture du Rouge et noir de Stendhal… jamais pu le finir 😴 mais c’était il y a des années peut-être pourrais le retenter ? On ne sait jamais !
    Pour en revenir à la robe, elle est superbe avec ses petites étoiles sur l’ourlet ! 🖤❤
    Bises et bonne soirée
    Ps : moi aussi je pense qu’il y aurait tellement d’autres thèmes dont pourrait s’emparer le cinéma français… ça use à la longue …

    J’aime

    1. Oui moi aussi je l’ai lu il y a très longtemps avant le baccalauréat ! Quand j’étais au lycée et que je n’avais pas la télé à la maison… J’ai beaucoup aimé certains passages je me souviens aussi qu’il tirait en longueur mais je l’ai terminé 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s