Une trousse de toilette très punchy !

En janvier, après avoir fait des retouches sur mes vêtements cousus mains : raccourcir une robe Caro, refaire le col d’une autre, recoudre une décousue sur le côté, terminer un manteau ou réaliser un ourlet d’un pantalon acheté en friperie, je me suis rendue compte que ces petites coutures très utiles m’ont, pour une fois, satisfaites. Je m’explique : autant j’aime créer de nouveaux modèles, explorer de nouvelles voies de la mode fait main autant faire la retoucheuse ça me gave grave ! Autrement dit dans un langage plus châtié : cela m’ennuie fortement. M’enfin, voilà, c’est fort utile et lorsque vous pouvez enfin mettre votre pantalon sans devoir le retrousser sur dix centimètres, c’est cool quand même…

Et en janvier j’ai aussi cousu le cadeau d’anniversaire de ma petite maman. Pour cela, j’ai choisi une valeur sûre en réalisant une deuxième version de cette trousse de toilette XXL selon le modèle et tuto de Madalena sur Youtube dont j’avais déjà réalisé une version à ma fille en octobre dernier.

Après avoir testé cette trousse pendant deux voyages, je vous confirme qu’elle est super pratique, grande et permet facilement de se glisser dans une valise. J’ai utilisé le tissu coton enduit de ma très chère amie du Point ZigZag que j’avais gardé en stock ainsi que la même doublure en coton enduit beige. Seule, la fermeture zippée est recyclée, récupérée dans mon stock « grand-mère » qui avait dû la découdre de « quelques vieilleries » comme elle dit ! J’espère qu’elle est assez costaude pour tenir dans le temps ce serait dommage sinon…

Le bidule est un peu petit, faut pas avoir de l’arthrose quoi ! Donc une petite tirette à ajouter au besoin, hein ? J’ai apporté un soin particulier aux détails et finitions en utilisant un fil de couleur assorti à chaque étape : du orange pour l’extérieur et de l’écru pour l’intérieur. Pour les anses, j’ai utilisé du tissu de chaque couleur contrairement à la première version pour laquelle j’ai pris de la sangle assortie. Ici l’objectif était d’utiliser le maximum de tissu. J’ai comme l’intention secrète de réduire mon stock…

Quel plaisir renouvelé de voir cette réalisation une fois terminée. Elle est unique, chaque face est différente grâce à ce merveilleux tissu qui sublime la forme de cette trousse. Je lui ai même ajouté un étui à brosse à dents (le même tuto que celui de ma fille) histoire de terminer les chutes de tissus dont il me reste encore quelques centimètres carrés (il faudra lui trouver une destination).

Allez rien que pour le plaisiiiiiirrrr je vous la montre sous toutes ses coutures !

Et en fait, c’est bien parce que c’était destiné à maman sinon je crois bien que je l’aurais gardée pour moi… 🤐

8 Comments

  1. Ah je te comprends d’avoir envie de la garder, elle est belle !!! Pour les retouches, comme toi, j’ai horreur de ça… Quand dans mon entourage on me demande des trucs à réparer, je dis souvent « non ». Il y a néanmoins quelque chose qui me plait, c’est quand je répare nos vêtements à nous, souvent ceux de ma fille et que j’en profite pour les embellir à l’aide de broderies. Quand le rapiéçage devient prétexte à broderies variées et à création, là c’est cool 🙂

    J’aime

    1. Oui la broderie réparatrice et / ou décorative sur des vêtements est très satisfaisante ! J’en ai pleins d’exemples sur mon blog dans les premiers articles. Si tu as le temps de fouiller… 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s