Patchwork, pompons et Cie…

Des coussins ! Vous savez cet objet de décoration que l’on pose sur un canapé ? Vous connaissez, n’est-ce pas ? Un coussin c’est vraiment la pièce déco qu’il faut dans un salon digne de ce nom. Il vous permet de changer l’ambiance au fil des saisons si vous êtes accro à la mode déco. Mais c’est aussi un jouet pour enfant… ah vous ne saviez pas ? Mais oui ! chez moi c’est vraiment le nec plus ultra pour mes filles, elles s’en servent pour sauter dessus, faire des parcours de motricité, poser sa tête pour lire un livre, s’asseoir pour regarder les dessins animés (pas trop quand même), faire une bataille de coussins, bref il faut qu’ils soient solides en plus d’être beaux !

Et c’est là que toute cette histoire à commencer car à force de sauter dessus et bien mes petits coussins chéris que j’avais mis tant de temps à trouver dans la vieille ville de Fès au Maroc, il y a de cela quelques années déjà, et bien, ils ont fini par craquer. Il était donc grand temps de leur refaire une beauté…

En plus de cela, je m’étais engagée à coudre bénévolement des coussins pour un lieu parents / enfants. L’occasion fait le larron et voilà je me suis fait une petite cession couture de coussins.

Bon trêve de blabla je vous montre tout ça tout de suite !

Patchwork

Temps de réalisation par coussin : 2h

Et Un et Deux et Trois Coussins patchworks

💜Un mini dans les tons de rose – mauve avec de la dentelle pour les princesses qui s’assiéront dans le fauteuil de la maison des familles du lieu parents / enfants

💚Un moyen dans les tons de bleu – vert pour aller avec un plaid crocheté par une autre maman bénévole pour le petit canapé de la maison des familles du lieu parents / enfants

🖤 Un mini à pompons mini mimis dans les tons de rouge, beige et noir pour mon canapé (bah oui j’ai trouvé le résultat tellement sympa que j’en voulais un pour moi !)

La technique n’est pas difficile, le tout c’est de découper les petits carrés de coton dans vos chutes de tissus, cela permet d’écouler le stock, ce n’est pas hyper gratifiant mais une fois que c’est fait ce n’est plus à faire comme dirait l’autre. L’astuce pour aller plus vite lorsque vous faites du patchwork, c’est de prédécouper tous vos petits carrés à l’avance historie d’avoir une petite réserve que vous pouvez ranger par couleurs. J’ai, pour ma part fait, cette cession de découpage en mars dernier lorsque je voulais valoriser mes chutes de tissus. J’ai choisi de faire deux gabarits, un de 8 x 8 cm et un autre de 10 x 10 cm.

L’assemblage :

Prendre deux morceaux et coudre endroit contre endroit sur le côté droit. Ajouté le troisième carré sur le côté droit du deuxième carré et ainsi de suite jusqu’à la fin de la ligne. Faites toutes les lignes une par une. Puis assembler vos lignes par la couture horizontale toujours endroit contre endroit sur un seul côté en bas le plus généralement. Et ajouter chaque ligne à la ligne du haut jusqu’à l’écoulement de toutes vos lignes de carrés. Lorsque votre patchwork est terminé bien repasser les marges de couture à l’intérieur si vous souhaitez ajouter une couture au point d’épine sur l’endroit pour les aplatir et ajouter une finition décorative à votre patchwork. Sur de petites surfaces comme celles-ci cela va assez vite mais j’imagine que lorsque vous cousez une couverture ou un plaid, il vaut mieux y aller par étape et faire des carrés intermédiaires que l’on assemblent ensuite pour faire le plaid.

Les fioritures :

💜 J’ai utilisé pour les mini coussins quatre carrés en quatre lignes mais je me suis rendue compte qu’en les cousant avec la marge de couture, ils sont un peu trop petits. C’est pour cela que le premier coussin dans les tons de rose est vraiment petit mini car je n’ai utilisé que les couleurs assorties… Pour lui donner un peu plus d’envergure, j’ai ajouté une dentelle assez large tout autour. Il m’a fallu bien travailler les coins pour qu’ils soient beaux, j’ai décousu deux coins car je les avaient un peu foirés… C’est une dentelle très large avec des motifs de floraux qui était utilisée pour mettre sur les tablettes dans les armoires, elle décorait le tissu qui était posé sur les étagères, permettant ainsi de protéger le linge entreposé dessus ou la vaisselle.

Le dos du coussin est en polaire rose vive recyclé d’une ancienne turbulette de Mistinguette, toute douce…

Elle avait une pression en plein milieu, du coup, j’ai cousu et collé à la colle spéciale tissu un bouton en tissu dans les tons de vert pour cacher la pression. Un peu de rembourrage après et un point invisible pour le fermer et le tour était joué !

💚 Le vert, bleu, jaune est un peu plus grand car j’avais plus de carrés dans cette couleur, j’ai ajouté un carré et une ligne. Je l’ai préféré plus « soft » : pas de passepoil, pas de dentelle (j’avais rien en stock qui allait de tout façon). Le dos du coussin est assez contrastant avec le jaune à fleurs, cela me semblait suffire.

🖤 Le rouge, beige, noir est le second mini que j’ai cousu comme j’avais un passepoil à mini pompons dans mon stock depuis deux ans, je me suis dit que c’était le moment de l’utiliser. J’ai un peu plus fait attention à l’assemblage de mes carrés pour éviter que les mêmes soient à côté ou qu’ils soient tous alignés. Contrairement, au rose où j’ai vraiment raté le point d’épine à la machine (je pense que la qualité du fil y est pour beaucoup !) celui en noir est vraiment réussi et donne un petit côté chic à mon coussin, tout en cachant le fait que les carrés ne soient pas hyper bien alignés. Le dos de ce coussin est en velours côtelé noir, c’est un pantalon de monsieur que j’ai coupé, donné bien entendu à cet effet, je m’amuse pas à lui chiper ses fringues pour faire la déco…😄

Les Pompons

Temps de réalisation par coussin : 1h

Pour le coussin à gros pompons, j’ai utilisé un tissu de très grande qualité qui m’a coûté les yeux de la tête, si je vous dis le prix vous allez vous évanouir ! il est anti-UV, on peut le laver à l’éponge et il est hyper résistant. Dans sa plus grande partie, il a été utilisé par un tapissier pour refaire un ancien petit fauteuil anglais (merci maman pour ce cadeau) et comme le monsieur avait vu large et qu’il m’en restait un grand morceau, j’ai décidé de faire des coussins.

Un en entier et un en restauration du fameux qui a craqué (au début de mon article). Celui qui a craqué avait initialement une fermeture éclair, là j’ai uniquement fermé la housse en ayant pris soin de mettre le coussin du commerce avec sa ouate dedans, effectuer un repli des deux tissus à l’intérieur et ensuite couture au point droit pour fermer le coussin !

Pour le plus grand, j’ai pris les mesures du premier et j’ai coupé deux carrés avec les marges. J’ai ensuite cousu le passepoil à pompons sur l’endroit d’une des faces puis cousu les deux faces endroit contre endroit en ayant pris soin de garder cinq cm d’ouverture. J’ai rembourré le coussin avec de la ouate de tête d’oreiller recyclé puis refermé l’ouverture au point invisible.

Et vous quel est votre préféré ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s