Tunique Vanille-Fraise

En février dernier j’ai cousu cette tunique rouge et blanche pour l’anniversaire de Mistinguette qui allait avoir quatre ans en mars. J’avais espéré un printemps aussi chaud que l’année dernière mais raté nous sommes restés en mode hivernale jusqu’à mi mai !

Quelques jours de grosses chaleurs la semaine dernière et Mistinguette a pu s’habiller de la tête au pied en made in maman. Bon les couleurs ne sont pas très raccords, le rouge du short rayé n’est pas le même que celui de la tunique mais ça va, ça passe, elle défile pas non plus pour Chanel hein !

J’ai cousu cette tunique avec le patron unique et modulable de Mélanie Moubarek issu de son livre Robes et Blouses pour fillettes que je me suis achetée l’année dernière. Il est bien rentabilisé car je ne compte plus les versions réalisées depuis mon achat ! J’ai hâte que mon fils grandisse pour acheter son deuxième livre pour les garçons (pas trop vite quand même car les patrons commencent à 4 ans, vu qu’il aura un an en août j’ai de la marge…). J’ai déjà eu des échos plus que positifs sur Couture pour petits mecs de personnes ayant testés les modèles.

Les +

Comme cette couture remonte déjà à quelques mois, ce dont je me souviens, c’est que j’ai grave galéré avec le tissu rouge dans lequel mes aiguilles et mon fil refusait de piquer et de coudre. J’ai coupé la partie blanche dans une chemise de nuit ancienne en gros lin. Je trouvais intéressant de garder la broderie blanche et de la centrer sur le devant de la mienne, de reprendre également les mini jours. Je me souviens vaguement avoir décousu les ourlets pour que les jours apparaissent mieux et que je puisse coudre correctement sans casser mon aiguille car le tissu est vraiment très épais. J’avais trouvé dans la brocante industrielle de mon coin ce joli biais blanc à coquelicots rouges que j’ai laissé apparent sur le col mais posé de manière invisible au emmanchures. Je l’ai également utilisé comme passepoil entre la partie haute blanche et le bas rouge car il est assez large pour cette utilisation. Cela permet de casser un peu la séparation et donne une touche de fantaisie que j’apprécie dans ce modèle pour petite fille. J’ai utilisé de la broderie blanche ancienne issue du stock de mon arrière-grand-mère pour finir le bas sans faire d’ourlet visible dans ce tissu incontrôlable. Quelques pressions rouges cœurs, également de mon stock, posés très délicatement car j’avais réalisé une toute petite patte de boutonnage.

Le

J’ai coupé les poches dans mes restes de tissus à fraises que j’avais déjà utilisé pour coudre une version de ce même patron en huit ans (déjà trop petite…😥) et un dos-nu pour une maman d’école d’après un patron que j’avais dessiné. Une fois terminée, j’ai trouvé que c’était trop foncé par rapport au reste et que ça alourdissait la tunique…

Voilà une mini séance de pose improvisée au retour de l’école, Mistinguette est au naturel, pied nu dans l’herbe, aucune retouche, rien que de la beauté, de la simplicité, de la fraîcheur.

2 Comments

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s