Jupe Lizzie

En octobre, j’ai cousu cette petite jupe Lizzie en stature 135 cm pour Mamz’elle dans un lainage souple en pied de coq qui s’effiloche. Comme c’était son cadeau d’anniversaire, je n’ai pas pu vérifier si la taille était bien ajustée à sa morphologie longiligne… Et là lorsqu’elle l’a essayée catastrophe ! La jupe était trop trop large… Pas de hanche pas de jupe droite ceinturée voilà la conclusion de cette cousette, il vaut mieux favoriser une jupe taille élastiquée, c’est une valeur sûre…

Bon, malgré tout, cette jupe m’a permise de sortir de ma zone de confort et de tester ma nouvelle machine à coudre qui fait des boutonnières automatiques (Houra !). La jupe possède des poches plaquées au dos et des poches plaquées devant prises dans la couture de côté. Je ne connais pas le nom de ce type de poche, j’ai fait des recherches sans succès… Mamz’elle voulait une jupe droite et, dans tous les patrons que j’ai en ma possession, je n’ai trouvé que ce modèle qui est présenté en jean.

Le + de ce modèle la forme des poches plaquées devant qui permet de jouer avec les couleurs. Je souhaitais au démarrage de cette version la coudre avec des poches noires mais je n’ai pas trouvé dans mon stock un tissu équivalent en épaisseur… Donc je suis restée sur une version soft et chic toute en noir et blanc avec ce magnifique tissu lainage pied de coq. J’aimerais vraiment en faire une deuxième version d’été avec les poches contrastées.

Le – de ce modèle : les boutonnières de haut en bas, très chic mais absolument pas confortable pour une enfant de 9 ans qui saute, coure et cabriole encore beaucoup !

L’assemblage : On commence par surfiler les poches pour les coudre par la suite, d’abord celles du dos puis celles du devant. Perso, j’ai surfilé toutes les pièces pour m’éviter de retrouver des bouts de tissus partout après les lavages. Ensuite, on assemble les deux parties dos puis on s’occupe de rabattre les parmentures devant pour les boutonnières. L’assemblage des devant et dos par les côtés permets de fermer les poches devant et les fixer. Il ne reste plus qu’à poser la ceinture et faire les boutonnières.

Le flop : Comme expliqué plus haut, j’ai dû reprendre la jupe et faire des pinces sur les côtés pour réduire le tour de taille afin que la jupe soit bien maintenue et qu’elle ne lui tombe pas sur les fesses. J’ai réduit d’à peu près deux centimètres de chaque côté ! C’est dire à quel point elle était trop large… Est-ce que cela vient du fait que lorsque j’ai monté la ceinture, je me suis rendue compte qu’il manquait 5 cm au bas mot pour superposer la ceinture aux panneaux de jupe et que j’ai dû la rallonger en ajoutant ce petit morceau manquant ?? Est-ce que la ceinture devait être dans un tissu stretch sur le jean et qu’elle se serait du coup ajustée seule ?

3 Comments

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s