Sacs à vrac en pagaille

Chaque semaine je vais au marché, chaque semaine je reviens avec des sacs en papier humide et à moitié déchirés parce que c’est l’automne et que les légumes bio que j’achète ont été récoltés le matin même. Ils sont mouillés avec de la terre dessus. Le maraîcher me montre pour plaisanter ses sacs en amidon de maïs puisque la matière plastique est désormais interdite pour des raisons écologiques que nous connaissons désormais toutes et tous. Je lui réponds qu’il n’y a rien de mieux que des sacs en tissus, résistants, à l’épreuve des gouttes, ils sont réutilisables jusqu’à épuisements de la fibre, écologiques et L.A.V.A.B.L.E.S !!!! Entre en parler et le mettre en pratique, il n’y a qu’un pas. Ce pas, je l’ai franchi et voilà donc mes premières versions de sacs à vrac. J’ai utilisé le tuto très bien expliqué de Clémentine la Mandarine. Quand je pense que son tuto date de 2014 ! Zéro déchet, nous ici dans mon coin on y vient tout juste… Hum Hum ne serait-on pas un peu en retard ?sacs à vrac

Donc j’ai fait un premier sac à vrac en 30 x 30 cm puis un second de 15 x 15 cm que j’ai trouvé un peu petit pour mes légumes frais du marché mais qui me semble très bien approprié pour le vrac en légumes secs par exemple. Puis j’ai pensé aux poireaux ou carottes et j’ai fait un sac en 15 x 30 cm. D’autres ont suivi à peu près similaires en taille hormis le plus petit. Je les ai coupés en fonction du métrage qu’il me restait…

Le tissu que j’ai utilisé est très résistant bien que peu seyant, pas de chichi en coloris, du simple, c’est tout. Après tout pour y mettre des légumes plein de terre c’est pas très important !

Allez rendez-vous au marché avec mes petits sacs à vrac, il y en a en vente chez M’Jolies Choses ! Pas cher, Pas cher… Par ici la monnaie ! Sinon rdv sur les marchés de Noël le 7 décembre à Mamers au Lieu, le 9 décembre à St Ouen sur Iton à la salle des Fêtes.

IMG_20181120_221729_392[1]

3 Comments

  1. Belle idée, c’est vrai que chez nous on est en retard sur l’écologie alors que nous sommes à la campagne et que nous devrions plus penser à la nature. Bel ouvrage ! Et on n’est pas contre du neutre dans les sacs à légumes. Bonne continuation à très bientôt.

    J'aime

Répondre à lusicreations Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s